Un petit forum convivial pour écrire des RPs en petit comité, et toutes sortes d'histoires personnelles ou à plusieurs.


    Edelweiss

    Partagez
    avatar
    Rhapsodie
    Admin

    Messages : 26
    Date d'inscription : 04/12/2016

    Edelweiss

    Message par Rhapsodie le Lun 5 Déc - 15:56




    Description générale :

    Edelweiss est une jeune femme d'une vingtaine d'années mi humaine mi machine. Elle possède des dons rares et puissants, pouvant ressentir les moindres sentiments et émotions pour chaque être vivant, possédant une force physique légèrement supérieure à celle des femmes humaines et servant de ses accessoires aux extrémités de son corps comme des griffes acérées et des bagues empoisonnées pour combattre ses ennemis. Personnage énigmatique vivant dans l'ombre, personne ne sait réellement qui elle est et d'où elle vient et elle suscite ainsi beaucoup d'intérêt et de curiosité pour certaines guildes comme celles de l'Alchimie ou de la mémoiromancie, ou de la peur et du rejet de la peur des habitants. Il est difficile de savoir si elle est bonne ou méchante et son étrangeté physique lui vaut communément le nom de "sorcière" ou de "monstre enchanteur".

    Description physique :

    Une des principales caractéristiques physiques d'Edelweiss réside dans son anatomie : son corps est entièrement humain mais des câbles marrons souples et élastiques sont fermement accrochés comme des ventouses à son dos qui alimentent son coeur, suite à une malformation grave de son coeur. Ces tuyaux plutôt grossiers et difficiles à dissimuler lui permettent de survivre, lui donnant plus de souffle et d'endurance au coeur. Sans eux, elle s'essoufflerait très rapidement et souffrirait de palpitations fortes et permanentes, l'affaiblissant trop et lui empêchant par ailleurs de survivre en cette époque hostile et dangereuse.
    Son étrangeté se voit dans sa peau très claire, aussi blanche que neige, et dans ses yeux bleus éclatants. Ses cheveux sont très clairs aussi, blancs aux reflets bleu clair et argentés. Son regard est souvent perçant et froid, montrant sa nature méfiante et sauvage. Malgré les nombreuses blessures psychologiques et physiques dûes à son passé, Edelweiss est néanmoins plutôt coquette et n'hésite pas à jouer de son charme pour séduire les hommes et obtenir toute information qui lui serait utile. Elle se sert de sa beauté naturelle notamment grâce à sa blancheur écarlate, ses traits fins, ses yeux bleus et ses bijoux personnalisés argentés sur ses joues, pour se défendre aussi et se sortir d'affaire quand elle est menacée et prise au piège.
    Edelweiss est plutôt petite en taille par rapport aux femmes, mesurant pas plus d'un mètre cinquante-cinq. Sa petite corpulence et sa finesse lui permettent aussi d'être très rapide et très souple, ainsi que se dissimuler plus facilement.
    Habituée à fuir, à combattre et à se débrouiller par elle-même, elle a réussi à acquérir une certaine force physique, bien qu'elle utilise souvent ses machines (terme en vogue en ce moment) pour exécuter diverses tâches quotidiennes.


    Caractère et Histoire d'Edelweiss :

    Edelweiss fut abandonnée dès sa naissance par sa mère, pour des raisons qu'elle ignore et fut recueillie par un grand docteur, Frankenstein et sa femme attendrie Lysbeth. C'est le docteur qui lui greffa les tuyaux à son dos pour qu'elle survive, suite à une grave malformation du coeur, placé trop profondément dans son corps, plus proche de son dos que de sa poitrine. Très tôt, le docteur sut qu'elle faisait partie des très rares personnes ayant des dons naturels et ne faisant pas partie des humains dits naturels, normalement constitués. Bien qu'il était particulièrement macabre et très dur avec elle, c'est lui qui lui assura son éducation, comme un père et qui veilla à sa santé. Il comptait sur sa femme pour lui donner l'affection dont un enfant avait besoin. Néanmoins, sa dureté avec elle, lui disant toujours la vérité sur son identité, son abandon et la fonction qu'il exerçait lui et sa sévérité rendait Edelweiss particulièrement malheureuse. Dès son plus jeune âge, Edelweiss savait qu'elle serait rejetée et abandonnée toute sa vie, et qu'elle devrait se battre pour survivre à un monde sans pitié.
    N'ayant pas le droit d'aller à l'école ni de sortir, ce qui devait arriver arriva. Edelweiss s'enfuit à l'âge de douze ans de chez le docteur pour découvrir le monde. Elle ne revint jamais de là où elle venait.
    Elle apprit rapidement à voler et se fit agresser maintes fois. Elle finit par se faire recueillir par des hommes qui lui paraissaient très gentils, serviables et attendrissants. Edelweiss s'était attachée fortement à eux. Ils formaient une équipe de savants, explorateurs dans l'âme, et ils lui inculquaient toute forme de savoir : l'astronomie, la science, les secrets de l'anatomie, les mystères du cerveau humain, les expériences sur les animaux... Edelweiss était fascinée par toutes ses connaissances et se révélait être une élève très assidue et intelligente. D'autre part, elle avait appris à se faire des amies de son âge, qui furent comme des soeurs. Elle n'avait jamais connu cela auparavant. Elle dut apprendre rapidement à maîtriser ses pouvoirs. Lors d'une dispute avec une des filles d'un des grands savants, elle avait rendue inconsciente et affaiblie fortement la pauvre fille, de colère. Un autre jour, alors qu'un homme l'avait provoqué et humilié en l'attirant à lui comme si elle était une prostituée, elle avait gelé l'homme et l'avait roué de coups. L'homme finit à l'hôpital et avait conservé apparemment ses cicatrices de nombreuses années.
    Mais le pire était à venir.
    Alors qu'Edelweiss commençait à devenir adulte, approchant ses quinze ans, La Guilde des savants lui paraissait de plus en plus étrange, malsaine. Les expériences sur les animaux la répugnaient et ils lui avaient montré même des expériences sur certains hommes qu'elle trouvait horribles. Un jour, ils lui firent passer plusieurs expériences et elle prit peur. Le principal gouverneur la convoqua alors à son bureau et tenta de la soumettre à ses ordres. Sous prétexte qu'ils l'avaient recueillie, sauvée, ils pensaient la posséder, pouvoir faire des expériences sur elle et l'utiliser pour s'enrichir, devenir plus forts et ainsi mieux réussir à sauver la population. Ses dons supranaturels l'intéressait pour pouvoir les utiliser en alchimie et réaliser des prouesses scientifiques et médicales. Néanmoins, la non-coopération et le caractère difficile d'Edelweiss, à la fois hyper sensible et très dure psychologiquement voir très colérique et sauvage, lui causèrent d'être enfermée dans une pièce en pierre froide et humide, dans le noir, sans aucun confort.
    Le jour même de ses seize ans, alors que cela faisait plusieurs mois qu'elle était enfermée et maltraitée pour cause de non-coopération et de haute trahison à la Guilde des savants, appelés dès lors Guilde des Alchimistes suite à la croissance fulgurante de leur puissance auprès du gouvernement, Eléna, une de ses anciennes copines, la fille d'un des savants qui fut jadis considérée comme une soeur, vint secrètement la libérer.
    Edelweiss ne sut comment la remercier ce jour là, et lui offrit des objets machines qu'elle avait elle-même créer, pour qu' Eléna puisse se défendre au cas où. Elle embrassa son amie et lui promit d'être toujours là pour elle si besoin. Puis elle s'enfuit le plus rapidement qu'elle put.
    Alors qu'elle cherchait à se cacher dans la ville en attendant de la fuir également, elle apprit d'un journaliste qui criait les dernières nouvelles dans la rue au petit matin qu'Eléna, la fille même d'un grand alchimiste de la Ligue des Alchimistes avait été tuée mystérieusement dans sa demeure, alors même qu'une monstre nommée Edelweiss s'était enfuie. Elle était accusée de haute trahison et de meurtre et était pour cela désormais recherchée dans toute la ville. Quiconque la retrouvait devait impérativement la remettre à la Guilde des Alchimistes et aurait une énorme récompense.

    Depuis ce jour, Edelweiss vivait dans l'ombre, se cachait, enchaînait les mauvaises rencontres et avait même dû tuer pour survivre. Son coeur était brisé, sa sensibilité si belle et si forte de sa jeunesse avait disparue pour laisser un coeur de glace, sans la moindre émotion. Et pourtant, comme si la vie n'avait pas été assez dure avec elle, elle était condamnée à devoir ressentir les émotions et sentiments de chaque être vivant qu'elle rencontrait.
    Edelweiss haïssait les humains et bien qu'elle n'en connaissait pas, elle se sentait davantage proche des êtres aux dons surnaturels dont on entendait souvent parler dans les journaux, qui étaient considérés comme des animaux à voir en zoo, des objets de séduction ou de curiosité. Tout ce qui intéressait la Guilde des Alchimistes, c'était de s'approprier leurs pouvoirs afin de conquérir le monde.

      La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 21:23